La respiration holotropique

Origine

La respiration holotropique a été créée dans les années 70 par Stanislav Grof et sa femme Christina, qui vont chercher un moyen naturel de provoquer des états modifiés de conscience, après avoir observé le potentiel curatif de tels états.

 

C’est dans les rituels chamaniques qu’ils trouveront leur inspiration, grâce au souffle et à la musique, deux éléments que l’on retrouve fréquemment lorsqu’il est question de transe.

 

Définition et visées

Le mot « holotropique » vient du grec holos le tout et trepein aller vers. La respiration holotropique est donc un outil favorisant l’évolution vers la plénitude

 

Comme énoncé ci-après, les expériences sont variées : certaines favoriseront la mise en contact avec ses propres ressources, tandis que d’autres permettront de vivre autrement les vécus à l’origine de nos souffrances, et ceci dans l’optique d’intégrer ce qui ne l’a pas encore été, pour tendre vers une plus grande complétude.

 

Variétés des expériences

De nombreux vécus peuvent prendre place lors d’une séance de respiration holotropique ; ils peuvent être d’ordre énergétique, émotionnel, biographique, voire périnatal (c’est-à-dire en lien avec la naissance) ou transpersonnel (soit un état de conscience dépassant le «moi»). Néanmoins, il est bon de savoir que ce qui surgit est ce qui doit surgir, on ne peut décider à l’avance de l’expérience à venir ; avec cette réassurance, que si cela apparait, c’est que c’est le juste moment; et que l’on a, en nous, les ressources suffisantes pour l’intégrer.

 

Séance de respiration holotropique

Une séance de respiration holotropique commence par une relaxation ; celle-ci est suivie d’un travail sur le souffle (dit "hyperventilation", consistant en une amplification et une accélération de la respiration) qui servira de porte d’entrée dans l’expérience. Une séquence musicale, créée spécialement pour l’occasion, viendra soutenir le processus. Enfin, un temps sera consacré au retour dans l’ici et maintenant, accompagné d’un échange sur le vécu du respirant. 

 

Les séances de respiration holotropique sont donc différentes des séances classiques. Je les propose à mes clients quand il apparait qu’elles pourraient être au service de leur thérapie. Une séance individuelle se déroule sur 2 heures.

 

J'anime également des groupes de respiration holotropique le temps d'un week-end. La dimension groupale vient enrichir le vécu de chacun.

 

Contre-indications

Epilepsie, troubles cardio-vasculaires, grossesse, glaucome, pathologies et/ou traitements psychiatriques, asthme sévère, intervention chirurgicale récente, hypertension.